Voyage en Chine

Accès par chapitres :

Introduction

 

Ah, la Chine ! Ce n’est pas mon premier voyage là-bas, et ce n’est certainement pas le dernier si je peux l’empêcher. Y ayant passé cinq années de mon enfance, je me sens presque chez moi en Chine, même si ce n’est pas de ce pays que me viennent mes origines asiatiques. C’est pourquoi, quand l’opportunité s’est présentée dans mon cursus de faire un stage long à l’étranger, j’ai aussitôt sauté sur l’occasion.

Me voici donc de retour à Shanghai qui, en dix ans, a énormément changé, à l’image du fulgurant développement économique de la Chine. Shanghai, au final, n’est pas vraiment représentative de la Chine. Mais qui l’est ? Beijing, qui a imposé sa culture et sa langue (même son fuseau horaire) à l’ensemble du pays ? Shanghai, dans laquelle on trouve presque autant d’étrangers que de chinois, le flambeau de l’occidentalisation ? Hong Kong, région administrative spéciale, où l’argent, le système politique, le système légal, (aller à Hong Kong est considéré comme sortir de la Chine d’un point de vue immigration) tout est diffèrent ? Non, pour vraiment connaitre la Chine, il convient de visiter toutes ses régions, de goûter tous ses plats, de se mêler aux vies de tous ses peuples minoritaires. Et alors on voit qu’il n’y a pas une Chine, mais bien des Chines.

 

Malheureusement, malgré l’ouverture du pays, dès que l’on s’écarte des villes des côtes est et sud, il devient difficile de se déplacer et de se faire comprendre, qui plus est pour une femme seule, qui doit être de retour à son bureau le lundi matin. Mais il n’y a pas besoin d’aller loin pour s’émerveiller ou être horrifié de ces petites choses de tous les jours qui prouvent qu’on est bien en Chine.

 

J’ai donc à cœur de partager avec vous quelques aspects et curiosités propres à la culture chinoise et à la Chine, que ce soit à Shanghai ou lors de petites excursions que je ferai vers l’intérieur du pays. La plupart de mes discussions se situeront dans les domaines avec lesquels je suis la plus familière, en particulier celui de l’alimentation, et bien sûr seront toujours présentés subjectivement, du point de vue de votre serviteur.

 

Je m’excuse d’avance, la photographie n’est malheureusement pas mon point fort, et devoir convaincre les gens d’accepter que je les prenne en photo n’y aide pas. J’essayerai malgré tout de faire passer le plus de sentiments possible dans mes images.

 

Une vue panoramique (montage) du Bund à la tombée de la nuit. Située sur la rive ouest du fleuve Jaune (Puxi), la promenade fait face au nouveau quartier de Pudong, séparant ainsi les anciens et nouveaux centres économiques de la Chine. La vue sur Pudong est la plus célèbre de Shanghai.

 

 

 

 

 

 

Une vue panoramique (montage) du Bund à la tombée de la nuit. Située sur la rive ouest du fleuve Jaune (Puxi), la promenade fait face au nouveau quartier de Pudong, séparant ainsi les anciens et nouveaux centres économiques de la Chine. La vue sur Pudong est la plus célèbre de Shanghai.

 

                                                                                                                                                                                                     Cliquez pour agrandir

 

Accès par chapitres :

Écrit par : , le 15 mars 2013 imprimer Partager par email partager sur facebook partager sur Twitter Flux rss des commentaires
Rubrique : Voir tous les sujets de la rubrique

2 réactions

  1. Ilaine /

    Super article, ce n’est pas un carnet d’étonnement pour rien ! Les sushis avec les doigts, je vais essayer, tiens !
    Mais il me semble qu’il ne manque qu’un détail… et les baguettes dans les cheveux ? :)

  2. Clemence /

    Ca donne vraiment envie d’y retourner tout ca :) !

Répondre à Ilaine Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

ActualitésPrix des Lycéens 2014 : les inscriptions sont ouvertes !