La chronique des archis

 

 

 

 

 

Nos corps et nos esprits évoluent dans un monde de plus en plus minéral, inerte. Dans les villes “modernes”, l’homme perd la confrontation directe avec son habitat primaire, le milieu naturel. Celui-ci renferme pourtant une bonne partie des réponses à nos questions les plus anxiogènes : Qui sommes-nous ? Quel sens a notre existence sur terre ? Alors, pouvons-nous imaginer un habitat vraiment moderne, qui ferait la part belle au vivant tout en ménageant les ressources naturelles ?

Quelque part à Paris, une bande d’architectes se creuse les méninges pour réussir à (ré)concilier habitat humain et vie en interaction positive avec le végétal. En quoi est-il important de vivre dans un univers le moins inerte possible ? Comment font ces architectes pour tenter de ramener le vivant en ville ? Découvrez une nouvelle façon d’aborder l’habitat urbain, de l’utilisation de la lumière aux matériaux de construction !

 

ActualitésPrix des Lycéens 2014 : les inscriptions sont ouvertes !